• Vous êtes ici :
  • Actualités

Les commémorations de la Grande guerre

Max Deauville pendant la Première guerre mondiale - DR/AML

A l’occasion du centenaire du déclenchement du premier conflit mondial, de nombreuses initiatives voient le jour un peu partout en Belgique. Les Archives & Musée de la Littérature s’associent, directement et indirectement, à certaines de ces manifestations, dont l’objectif commun est de faire mémoire au sens fort.

En janvier dernier, Laurence Boudart, directrice adjointe des AML, participait au colloque Unlocking Sources à Berlin, dans le cadre du projet Europeana Collections 14-18, avec une communication intitulée Zeugnisse, Erinnerung und Kriegsliteratur im französischsprachigen Belgien (Témoignages, souvenir et littérature de guerre en Belgique francophone).

De son côté, Marc Quaghebeur, directeur des AML, a contribué au catalogue de l’exposition 14-18, c'est notre histoire, actuellement visible au Musée de l’Armée de Bruxelles, avec un texte intitulé « Ondes de choc et effets à long terme de la Première guerre mondiale dans les lettres belges francophones ». Pour la sortie de ce volume collectif, il est interrogé par Edmond Morrel et nous livre cette intéressante interview : La guerre dans la littérature belge


Fr. Martial Lekeux, Mes cloîtres dans la tempête, De Schorre, 2013

Signalons également la réédition du récit autobiographique du Frère Martial Lekeux, Mes cloîtres dans la tempête, aux éditions De Schorre.

Initialement édité chez Plon en 1922, ce témoignage précis et émouvant est assorti dans cette nouvelle édition de photographies issues pour la plupart de la collection privée de celui dont Emile Vandervelde disait en avril 1915 : « Il est sorti de son Couvent. J’ai quitté ma Maison du peuple. Nous nous défendons coude à coude contre l’agression brutale et injuste. » Une lecture plus que recommandable.


A suivre...