• Vous êtes ici :
  • Actualités

Les revues bruxelloises pendant l’occupation

Dans le cadre d’un cours sur la Première Guerre Mondiale donné par Mme Sarah Flock, une classe de 5ème de l’Institut Saint-Luc à Bruxelles a travaillé en classe sur base d’archives conservées aux Archives & Musée de la Littérature.

Plus précisément sur base d’une fantaisie d’actualité en trois actes, écrite par Henri Wauthoz en 1917, qui compte vingt-huit couplets, publiée dans le programme de la pièce : Bruxelles-chez-lui et représentée pour la première fois au Théâtre de l’Olympia, le 1er mai 1917. L’étude de ce document d’archive a stimulé chez les élèves le questionnement et les recherches sur cette période troublée de notre histoire.

Henri Wauthoz est l’auteur d’autres oeuvres, comme Le Foyer profané (1900, action dramatique en un acte), Galochard & Cie (1920, comédie en un acte), Judas de Kérioth (1924, action biblique en 4 journées, en vers, que Catherine Gravet et Katherine Rondou décrivent comme "fidèle aux traditions anciennes de la prédestination et de la vénalité"), La Victoire de Victoire (1938, farce en un acte), Les Pêcheurs et la Pêcheresse (comédie en un acte et en vers, s. d.) et L’Auberge du roi Gambrinus (1944, seul ouvrage que cite Camille Hanlet dans sa célèbre étude sur les lettres belges). Il écrivit encore, en 1949, des Divertissements juvéniles pour les écoliers et les écolières et adapta un roman de George Garnir et Léon Souguenet sous le titre : La Merveilleuse Aventure du docteur Van Reeth ou la comète à Bruxelles.

Deux études historiques du début du XXe siècle le présentent comme sous-lieutenant à l’état-major du régiment des chasseurs-éclaireurs de Bruxelles et secrétaire à la Croix-Rouge de Belgique. Ces renseignements demeurent toutefois à vérifier car aucune étude biographique ne lui fut, à notre connaissance, jamais consacrée.

Lien vers le travail des élèves