• Vous êtes ici :
  • Actualités

Festival "Les Nuits d’encre" en Chine

Depuis 1993, le festival "Les Nuits d’encre" invite à lire et à découvrir des auteurs d’ici et d’ailleurs dans le Brabant wallon.

Coordonné par le Centre culturel d’Ottignies-Louvain-la-Neuve et la Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB), le festival "Les Nuits d'encre" veille à promouvoir des auteurs belges vivants. Au fil du temps, le festival a pris de l’ampleur et s’est étendu… comme une tache d’encre à l’ensemble du Brabant wallon.

A l’initiative du lecteur WBI à l’Université de Wuhan, Stéphane Carlier, ce festival s’exporte aujourd’hui à l’étranger pour la première fois, et pas dans d’importe quel pays ! En Chine, où WBI compte une délégation et quatre postes de lectorat.

"Nuits d’encre de Chine" tourne en novembre 2015, dans trois villes chinoises où des lecteurs WBI sont en poste : Pékin, Shanghai et Wuhan.

La dramaturge et romancière Geneviève Damas (Prix Rossel en 2011 pour son roman Si tu passes la rivière) donne des ateliers d’écriture aux étudiants de licence de l’Université de Wuhan ("Wuda"), de Shanghai ("Fudan") et des langues étrangères de Pékin ("Beiwai"). Un site web dédié aux "Nuits d’encre" gardera la trace des écrits produits dans chaque université.

Jean-Claude Kangomba (Archives et Musée de la littérature), enseignant, chercheur et également écrivain, initie les étudiants de master et les doctorants à la littérature africaine d’expression francophone ainsi qu’à l’oeuvre de l’écrivain Hubert Juin, dont il est l’un des grands spécialistes.

Leur présence en Chine est aussi l’occasion de faire connaître leur oeuvre littéraire personnelle et de nouer des liens avec des maisons d’édition et des traducteurs chinois.

Cette expérience, qui devrait être reconduite dans les prochaines années, renforce les liens qui unissent la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Chine.


Vignette : Geneviève Damas, Jean-Claude Kangomba et Stéphane Carlier