• Vous êtes ici :
  • Actualités

In memoriam Roger Lallemand (1932-2016)

Roger Lallemand nous a quittés le 20 octobre 2016.

A peu de nos contemporains aura si bien répondu le terme de Ministre d’Etat. Le grand légiste que fut le concepteur des lois sur le droit d’auteur, l’avortement et l’euthanasie était foncièrement un humaniste soucieux d’offrir à ses concitoyens un cadre juridique où exercer ses libertés – dût le légiste avoir, à titre personnel, une opinion différente de ce que prévoit la loi.

Avocat de très haut vol, qui défendit autant Régis Debray que Michel Graindorge, Roger Lallemand fut aussi l’ami de Jean-Paul Sartre et d’Alain Badiou, et créa avec Lucien Goldmann, le Centre de Sociologie de l’Université de Bruxelles. Il inscrivait ainsi le lien profond entre société, pensée et écriture. Fidèle admirateur de Mallarmé, il avait consacré son mémoire de licence en lettres aux Serres chaudes de Maurice Maeterlinck.

Cet intérêt pour l’oeuvre du Prix Nobel 1911 le rapprocha de Joseph Hanse, le fondateur des Archives & Musée de la Littérature, auquel il succéda en présidant durant 15 ans leur destinée. L’étude de l’Afrique centrale qu’il avait visitée en 1955, les grand colloques internationaux dont celui de Strasbourg sur L’Europe et les Francophonies auquel il participa ou les grandes expositions auront marqué sa présidence. Parmi celles-ci, l’exposition du Musée d’Orsay et du Musée Charlier, en 1997, Emile Verhaeren. Un musée imaginaire, en aura constitué le fleuron.

Vignette : Roger Lallemand, en 2006. Photo © Alice Piemme/AML - AMLP 00701/0015 (détail).