• Vous êtes ici :
  • Publications

Publications (225 trouvées)

Les Archives et Musée de la Littérature publient ou coproduisent nombre de livres et de revues. Vous trouverez plus bas nos dernières publications.

En tant qu’éditeur, les AML publient :

  • des éditions critiques d’auteurs belges, des correspondances, des biographies,… (comme le fait depuis 1979 la collection Archives du futur).
  • des collections consacrées à l’étude des lettres francophones de Belgique, d’Europe et d’Afrique (comme le font la collection Documents pour l’histoire des francophonies chez P.I.E.-Peter Lang et la collection Papier blanc Encre noire chez M.E.O. Editions).
  • une revue de poétique, Balises (coéditée avec Didier Devillez), qui engrange depuis 2002 des numéros annuels centrés autour d’un thème et soucieux d’allier approches critiques et créatrices.
  • une série, Congo-Meuse (coéditée avec L’Harmattan), espace de dialogue et de recherche entre la Belgique, le Burundi, le Congo et le Rwanda.
  • une série, D’entre les bras du fleuve (coéditée avec le Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa)
  • de 1981 à 2005, l’Annuaire du spectacle de la Communauté française de Belgique, un répertoire chronologique des spectacles montés par des troupes belges de langue française et des spectacles étrangers invités dans notre communauté. La carrière de l’Annuaire se poursuit aujourd’hui sous forme numérique, via la base de données ASP@sia.
  • de nombreuses (co)productions réalisées avec les partenaires de l’institution (Espace Nord, Les Midis de la Poésie, Correspondance, Beloeil, Confluencias, Ecriture, Cahiers Henry Bauchau, Actualités du patrimoine autobiographique...).

Plus d’informations, Marc Quaghebeur

Acheter

La légende continue : Ulenspiegel, 150 ans après De Coster = 150 jaar legende : Uilenspiegel eeuwig jong

Volume composé dans le cadre de l'exposition éponyme aux Archives & Musée de la Littérature de Bruxelles et à l'Uilenspiegelmuseum de Damme (2017).
Les grandes oeuvres correspondent souvent aux mouvements profonds de l'Histoire littéraire mais ne connaissent pas pour autant, à l'heure de leur parution, la réception qu'elles méritent. C'est qu'elles innovent en créant le sens dans leur Forme. Par là-même, elles déroutent ou perturbent public comme critiques. Tel fut le cas, en 1867, de la Légende d'Ulenspiegel de Charles De Coster, livre unique qui peut être considéré rétrospectivement comme le premier roman francophone de la langue française. (Extrait de la préface de Marc Quaghebeur).
Acheter

Dits de la nuit : anthologie de contes et de légendes d'Afrique centrale (2e édition)

Choix de textes, commentaires et lecture de Véronique Jago-Antoine et Antoine Tshitungu Kongolo ; préface de Marc Quaghebeur
Au coeur de la veillée, dans l’ombre, une voix s’élève, gardienne de la mémoire du monde.
C’est l’heure du conte. Après les légendes de nos contrées, voici, sous les regards croisés de Belges que fascina la découverte du continent noir et d’Africains soucieux d’en préserver l’inestimable patrimoine oral, des fables du Congo, du Rwanda et du Burundi. Récits des origines, bestiaires humoristiques ou satiriques, légendes merveilleuses s’offrent en un florilège qui séduit tout à la fois par l’universalité de ses thèmes et par la singulière liberté d’esprit de ses traditions.
En découvrir les saveurs originales, demeurées longtemps à l’écart des civilisations de l’écrit, est une façon de renouer avec l’histoire africaine et d’entrer au coeur du métissage des francophonies.
Acheter

Dire et (contre)faire : Jean de Boschère, imagier rebelle des années vingt

Estimé des poètes les plus exigeants de son temps (d'Elskamp à Artaud en passant par Valéry), ami des Imagistes anglo-saxons pendant son exil londonien, l'écrivain-illustrateur-peintre-sculpteur Jean de Boschère (Uccle, 1878 - La Châtre, 1953) est demeuré dans l'ombre d'une histoire littéraire hostile aux figures inclassables. Et pourtant. Entre symbolisme et avant-garde, il est un véritable chaînon manquant de l'histoire du livre illustré des années vingt.
Bouleversé par le suicide de sa soeur aînée, défigurée par un bec-de-lièvre - un drame romancé dans l'inoubliable Marthe et l'Enragé (1927) -, Jean de Boschère s'est fait créateur d'art pour opposer aux crispations identitaires la beauté subversive des formes inédites. Il s'est rendu insaisissable par un jeu de masques provocateur, par la démultiplication de ses talents et, surtout, par un dialogue texte/image tout-à-fait insolite.
Dire et contrefaire. L'architecture équivoque des livres auto-illustrés de Jean de Boschère comme sa hantise des figures hybrides, elliptiques, déploient une poétique de la polysémie, du paradoxe et de l'écart, sans équivalent.
Sommet de cette machination, les collages secrets réalisés pour les poèmes de Job le Pauvre (1922) désignent, au coeur même de l'interstice sémiologique, le lieu privilégié pour penser l'ébranlement entropique de son époque. Et de la nôtre.
Acheter

Poésie francophone de Louisiane à la fin du XXe siècle : complexité linguistique et clandestinité dans les oeuvres de Arceneaux, Cheramie et Clifton

Pour beaucoup, la Louisiane apparaît comme un continent perdu des Francophonies. La question est plus complexe. Elle mérite l’attention.
Pourquoi Jean Arceneaux, Deborah Clifton et David Cheramie - trois poètes francophones louisianais - font-ils le choix de se représenter sous les traits du monstre ? L’étude comparée des recueils "Cris sur le bayou", "Suite du loup", "À cette heure la louve" et "Lait à mère" met en évidence l’existence d’un espace intertextuel, métaphorisé par les poètes eux-mêmes sous les traits du "pays des loups".
Les errances de leurs doubles poétiques dessinent de la sorte les fondations d’un nouveau mythe américain. L’esthétique du louvoiement et la prolifération d’une monstruosité formelle, tels sont les artéfacts poétiques mis en place par ces auteurs.
Fidèles à une forme de pensée clandestine, leurs recueils donnent libre cours à une inversion des valeurs sociales, esthétiques et linguistiques, laissant le vide et le silence d’une condition d’aliéné devenir matériau d’une entreprise d’exploration mnésique à des fins de réhabilitation du soi.
Une expérience rare, peut-être ultime, en tous les cas unique. Façon de reconquérir une langue française au potentiel performatif décuplé, faisant de l’Autre anglophone redouté le complice médusé d’un rituel poétique de déconstruction et d’auto-gestation.
En quoi les Amériques n’ont pas fini de nous interpeller.
Acheter

Paul Hymans: Un intellectuel en politique: La plume et la voix

Ce livre, édité au moment du septante-cinquième anniversaire de la mort de Paul Hymans (1865-1941), est greffé sur la biographie magistrale publiée par l'auteur en 2015. Il est une occasion inédite d'approfondir les talents multiples d'un homme d'Etat exceptionnel qui a assumé les portefeuilles des Affaires étrangères pendant de très longues années, de la Justice et des Affaires économiques, dans une Belgique profondément secouée par les prémices de la première guerre mondiale et ses conséquences, mais aussi par la reconstruction du pays et de l'esprit public.
Ce libéral de gauche fut aussi journaliste, chroniqueur, critique, conférencier, préfacier, essayiste, biographe, historien, orateur. Il fallait lui en donner un crédit plus complet.
Authentique en politique, il fut partout, de bout en bout, un homme de culture tout aussi vrai et sensible sur les sujets qu'il aborda avec un égal bonheur : cléricalisme, libéralisme de progrès et de solidarité, libre examen et liberté de conscience, démocratie et crise du mécanisme parlementaire, droits de l'homme, rôle de la jeunesse, patrimoine intellectuel, union européenne.
Paul Hymans s'inscrit avec une légitimité évidente parmi les grands écrivains belges de son temps.
  • Archives et Musée de la Littérature - Racine, 2016
  • 281 p.
  • ISBN : 978-2-87386-998-4
  • ESSAIS - Hymans, Paul (BE:-)
  • Consultation possible sous la cote MLA 31557
publications plus anciennes