Culture (7 trouvées)

Acheter

Nos et leurs Afriques : Constructions littéraires des identités africaines cinquante ans après la décolonisation = Africas de uns e de outros : Construçoes literarias das identidades africanas cinquenta anos apos as descolonizaçoes

Tour d’horizon pluriel des questionnements identitaires à l’œuvre ou sous-jacents dans les littératures africaines francophones ou lusophones – et, à un moindre égard, anglophones –, les contributions de ce volume explorent des problématiques transversales à ces champs littéraires. Elles analysent notamment la complexité des images que les littératures européennes (tout particulièrement celles des anciennes puissances coloniales) se font ou entretiennent de l’Autre africain ; et vice versa, celles que les littératures africaines projettent ou véhiculent de l’Europe et des Européens – spécialement des anciennes puissances coloniales.
Acheter

Man Dlo

Dans la mythologie des Antilles, dans ce sacré recomposé où bestiaire fantastique et figures tutélaires des Ancêtres se côtoient, le mythème de Man Dlo occupe une place à part. Héritées des Afriques originelles, génies des forêts et des eaux, êtres surnaturels protecteurs et pourvoyeurs de grandes consciences, les Man Dlo sont Femmes. Cette féminité les rend mères, non seulement de l'ensemble de la communauté, si longue à trouver la densité heureuse de son rassemblement, mais aussi de chaque morceau, chaque arbuste, chaque puissance aquatique - faune ou flore - qui vit au cœur des règnes humides où commence l'immémoriale Vie.
Acheter

Album Belgique

Annamaria LASERRA (dir.)
Un volume d’interventions brèves embrassant de nombreux domaines du savoir et de la vie sociale depuis la Renaissance. Un volume réalisé uniquement par des personnalités académiques de l’Université de Salerne, et qui prolonge la journée d’inauguration de la Bibliothèque belge en 2005.

Un autre regard sur la Belgique dans ses diverses composantes.
Acheter

Congo-Meuse n°9 : Aspects de la culture à l'époque coloniale en Afrique centrale : Le corps - L'image - L'espace

Ce volume aborde trois thèmes qui relèvent tous de l’art de vivre en société : le corps à travers les sports ou la rumba ; l’image à travers la peinture, la publicité et les films en Super 8 ; l’espace à travers l’architecture.
Si le témoignage d’André Huet attire utilement notre regard vers les archives filmées des colons, archives qu’il parvint à faire renaître dans son émission Inédits de la Radio télévision belge francophone, les entretiens avec André Gascht ou Ngandu Muela Kabengibabu paraissent ouvrir, dans le domaine des arts plastiques, des horizons et des sources d’informations encore peu exploitées à ce jour.
Elles entrent en résonance avec des travaux qui traitent de l’architecture coloniale et d’un peintre majeur, Auguste Mambour (1896-1968) ; ou des années 1920- 1950, moment-clé en termes d’effervescence artistique.
Élément plus populaire, mais non moins important, la publicité assume dès le départ un rôle non négligeable dans les projets d’emprise coloniale et mérite de ce fait d’être évoquée. Quant aux sports et à la rumba, ils dessinent un espace mêlant de façon originale modernisme et tradition. Ce sont là de véritables phénomènes de réaction, de réappropriation et d’invention auxquels est confronté le lecteur. S’y arrêter, c’est peutêtre dépasser certains clichés.
Acheter

Congo-Meuse n°8 : Aspects de la culture à l'époque coloniale en Afrique centrale : Presse - Archives

La culture coloniale, c’est aussi un univers de presse. Après un aperçu des fondements juridiques et des modalités de fonctionnement du système médiatique, le volume s’attache à quelques aventures significatives des années 1950. Les quotidiens La Presse Africaine et L’Avenir sont ainsi évoqués ou analysés. En contrepoint, l’aventure rwandaise de Hobe et celle, congolaise, de Nkuruse, deux revues catholiques pour la jeunesse, permettent de progresser dans l’étude du processus éducatif. L’évocation détaillée de l’aventure de Congo dessine un autre extrême et laisse voir ce que fut la presse qui mena à l’Indépendance, processus qui fut brusquement arrêté dans son élan par le colonisateur en perte de vitesse.
Par ailleurs, s’attacher aux aperçus que donnent trois grands journaux francophones belges de sensibilités différentes, La Libre Belgique, Le Peuple et Le Soir, paraît essentiel pour cerner l’image des Congolais et du Congo en cette année-charnière qu’est 1958 – année de l’Exposition universelle à Bruxelles et de vrais bouleversements. Cette analyse se complète par la résurrection d’un document d’époque des plus singuliers : les trois articles que le jeune Roger Lallemand, futur président du Sénat, publia dans le journal du Parti Socialiste, Le Peuple, au retour d’un long voyage au Congo en 1956. Des pages qui laissent entendre un autre son de cloche que celui du discours dominant, même si le jeune homme engagé de l’Université libre de Bruxelles – qui devait plus tard défendre Régis Debray – n’envisageait pas l’Indépendance.
publications plus anciennes