Guerre mondiale (1939-1945) (5 trouvées)

Acheter

Histoire, forme et sens en littérature : La Belgique francophone : tome 2 : L'ébranlement (1914-1944)

L'invasion allemande d'août 1914 suscite en Belgique un véritable sentiment patriotique qui se manifeste par la résistance imprévue de l'armée belge. À Noël 1914, les troupes impériales sont enlisées dans les plaines de la rive droite de l'Yser.
Le viol de la neutralité belge comme les violences de la soldatesque déchaînent un sentiment antiallemand qui anéantit du jour au lendemain l'admiration vouée jadis par les Belges à l'Allemagne. Ce rejet concerne dès lors tout ce qui touche à la culture germanique. Or, l'adoption du suffrage universel pour les hommes au sortir du conflit met progressivement fin à la " Belgique française ".
Ce deuxième tome de la série Histoire, Forme et Sens en Littérature : La Belgique francophone aborde l'impact de ces événements sur les grands auteurs de l'époque léopoldienne. Ensuite, il s'attache, à travers la nouvelle génération d'écrivains, à l'affirmation du fantastique réel chez un Hellens ou un Thiry, ainsi qu'aux novations langagières et formelles des Michaux, Nougé, Plisnier ou Crommelynck. Il dialectise ces esthétiques souvent remarquables avec l'hypostase de plus en plus exacerbée de la langue française et de la France, portée à son acmé par le Manifeste du lundi. Il rend également compte de la mise en place d'une historiographie littéraire bien plus complexe que les simplifications du Manifeste.
Portée par les fourgons de la défaite de mai 1940, la reviviscence du mythique chez Maeterlinck, Ghelderode, Hergé ou Nothomb surgit comme une réponse très belge à la faillite du réel. Les contrepoints de Victor Serge à l'égard des deux conflits mondiaux le confirment à leur manière.

Actualités du patrimoine autobiographique, bulletin de liaison des groupes de lecture n°6

Le sixième bulletin de liaison annuel du groupe de lecture APA-AML fait la synthèse d’une année de travail sur les nouveaux documents parvenus dans les fonds APA-AML et sur deux journaux personnels des collections des AML.
Dans ce numéro : un dossier consacré aux journaux personnels de Sara Huysmans, de Lucette De Schepper et de Paul Spaak ; la guerre 1914-1918 et la colonisation (le Congo belge des années 1920 et 1930 et l’Indonésie du XIXe) dans les archives familiales ; des correspondances singulières ; l’écriture autobiographique liée au traumatisme ; des récits de voyage et des journaux de voyage ; des récits d’enfance et de jeunesse ; l’exode et la résistance pendant la guerre 1940-1945 ; l’histoire du militantisme ; des récits de réfugiés.

Actualités du patrimoine autobiographique, bulletin de liaison des groupes de lecture n°5

Le n° 5 du bulletin de liaison APA-AML reprend des témoignages de la Première Guerre mondiale sans doute moins médiatisés par les commémorations du centenaire. Ils parlent du féminisme, du pacifisme, de l’enseignement, de la pédagogie ouverte de Decroly, des réfractaires, du quotidien à travers les journaux d’une jeune fille ou d’un horticulteur, des récits de jeunes volontaires et du théâtre dans les camps de prisonniers. Leurs propos ont donc une originalité périphérique ou marginale à l’heure où il devient possible d’approfondir, hors précipitation médiatique, la mémoire de la Grande Guerre.
Le corpus relatif à la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) recense, lui, des récits d’enfants et d’exode, témoigne de la presse clandestine et nous a permis, par le biais d’un dossier militaire, d’identifier une source d’autobiographies commandées par des institutions officielles.
Ce numéro, où des journaux couvrant toute une vie sont bien présents, montre également les petites formes de l’autobiographie, le travail de l’échotier et des formats d’écriture personnels de femmes nées aux alentours de la Seconde Guerre mondiale.
Les inventaires et les comptes rendus d’autobiographies éditées clôturent le numéro.

Actualités du patrimoine autobiographique, bulletin de liaison des groupes de lecture n°4

Dans ce numéro : un dossier consacré à la Première Guerre mondiale avec un inventaire des documents relatifs à 1914-1918 et des échos des correspondances des soldats du front, des prisonniers et des réfugiés. Des thèmes récurrents dans nos archives, et déjà abordés dans le numéro 3, se poursuivent aussi : le Congo, avec les missionnaires Mill Hill, les récits de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que ceux du militantisme en Belgique.
La deuxième partie de la revue envisage la question des formes de l’autobiographie, la question des archives familiales et des dispositifs investis par les héritiers pour les conserver et les transmettre, et enfin celle de l’exploration des grands fonds d’archives : François Houtart, Charles Moeller, Georgette Purnôde ou des fonds d’artistes : Fiorella Giovanni, Agathe Eristov, Monique Paul.
Une rubrique finale rend compte d’autobiographies éditées.
Acheter

Raymond De Becker (1912-1969) : Itinéraire et facettes d'un intellectuel réprouvé

Du fait de ses fonctions de rédacteur en chef du journal " Le Soir " dit 'volé' entre 1940 et 1943, Raymond de Becker (1912-1969) est inscrit dans la mémoire collective comme un des chefs de file de la collaboration intellectuelle belge.
Ce moment de son itinéraire ne rend toutefois pas compte de l'ensemble du parcours intellectuel, religieux et politique de l'auteur du " Livre des Vivants et des Morts " (1942). Polémiste redoutable, de Becker s'imposa rapidement comme un des intellectuels les plus en vue de sa génération, à tout le moins dans les milieux catholiques, européistes et 'non conformistes'. L'ami d'Henry Bauchau et d'Hergé, mais aussi de Jacques Maritain et d'Emmanuel Mounier, entendait, à l'instar de toute une génération traumatisée par la Grande Guerre et par ses conséquences, rénover les cadres d'une société jugée sclérosée par la démocratie parlementaire, le libéralisme et le capitalisme. Après avoir hésité entre contemplation et action, il prit distance avec le catholicisme et s'engagea dans des voies plus politiques. Son intérêt croissant pour les sujets liés à l'unité et à la paix du continent européen alla de pair avec une fascination pour les nouveaux régimes totalitaires, à commencer par celui de l'Allemagne. Incarcéré à la Libération jusqu'en février 1951, de Becker fut contraint de s'exiler, choisit Lausanne puis Paris. Aux côtés de Raymond Abellio ou de l'équipe de " Planète " de Louis Pauwels, il poursuivit une activité d'essayiste et de journaliste autour de thèmes comme le cinéma, l'homosexualité, la psychanalyse, le paranormal ou les philosophies orientales.