Histoire (13 trouvées)

Acheter

Oeuvre complète

Stefano Kaoze ; édition établie par Maurice Amuri Mpala-Lutebele et Jean-Claude Kangomba
La Psychologie des Bantu, publié en 1910, premier texte de la littérature congolaise de langue française, impose quelques solides remises en perspective sur l'histoire des francophonies littéraires africaines, comme sur la précocité et l'intelligence des réactions congolaises aux savoirs apportés par le colonisateur.
Son auteur, Stefano Kaoze (1886-1951), premier prêtre catholique africain de son pays (1917), y explique à ses interlocuteurs occidentaux l'autre forme de culture qu'est celle de ses ancêtres. Il indique ainsi les chemins de l'inculturation en lieu et place de l'acculturation.
Tout au long de son existence, à côté de ses tâches pastorales, cette figure subtile et tenace de prêtre et d'intellectuel poursuivit discrètement ce travail en faisant passer en français la mémoire des Batabwa. Il donnait ainsi des assises à la connaissance interculturelle comme à la conscience identitaire des siens.
Le rassemblement et l'édition critique de ses textes sous la direction de Maurice Amuri, professeur à l'Université de Lubumbashi, et Jean-Claude Kangomba, chargé de recherches aux AML, constitueront une découverte pour beaucoup. Elle pose une balise majeure pour la prise de conscience et l'étude de la littérature francophone congolaise.
Acheter

Man Dlo

Dans la mythologie des Antilles, dans ce sacré recomposé où bestiaire fantastique et figures tutélaires des Ancêtres se côtoient, le mythème de Man Dlo occupe une place à part. Héritées des Afriques originelles, génies des forêts et des eaux, êtres surnaturels protecteurs et pourvoyeurs de grandes consciences, les Man Dlo sont Femmes. Cette féminité les rend mères, non seulement de l'ensemble de la communauté, si longue à trouver la densité heureuse de son rassemblement, mais aussi de chaque morceau, chaque arbuste, chaque puissance aquatique - faune ou flore - qui vit au cœur des règnes humides où commence l'immémoriale Vie.
Acheter

Violence et vérité dans les littératures francophones : [entretiens retranscrits et textes issus des rencontres littéraires qui se sont tenues à Paris du 19 au 21 novembre 2008]

sous la direction de Marc QUAGHEBEUR ; ouverture Jean-Pol BARAS, avant-propos Marc QUAGHEBEUR
Douze livres, douze auteurs.
Au centre, donc, douze écritures, en paroles propres avec des facilitateurs. Au final, deux synthèses critiques.
Une formule originale pour accéder aux continents francophones, à leur autonomie comme à leur singularité. Ces témoignages concernent la Belgique ou la Suisse, l'Europe centrale, le Québec, le Congo et le Cameroun, les Antilles ou le Maghreb.
Les conflits israélo-arabes, les séquelles coloniales au Maghreb, l'occupation américaine en Irak, le 11 septembre 2001, la mémoire européenne d'après le génocide, les guerres interafricaines ou les situations postcoloniales dans les Caraïbes y sont évoqués, comme la violence des éléments ou celle de l'univers avec lequel l'homme contemporain tente de rompre.
Quelque chose donc qui est l'Histoire, et qui est plus que l'Histoire telle qu'elle prétend se raconter ou se considérer. Le propre de la littérature n'est-il pas d'y immerger le lecteur à partir de la mise en jeu d'une ou de plusieurs subjectivités ?
Les littératures francophones le laissent entrevoir tout particulièrement.
Acheter

L'homme de ma colline

Joseph CIMPAYE ; édition établie et commentée par GASANA NDOBA ; préface de Marc QUAGHEBEUR ; témoignages de Jean-Marie VAN BOL et d'Aloys RWIYEGURA ; postface de François CIMPAYE
Premier roman, resté inédit, de la littérature francophone du Burundi, L’homme de ma colline (1970) plonge son lecteur dans le "Ruanda-Urundi" colonial des années 30-40. On y découvre une civilisation rurale et une société coloniale en mutation, dont les contradictions s’inscrivent dans le destin tragique du héros, le jeune Benedikto. En butte aux tracasseries d’une hiérarchie locale corrompue, tyrannique et inféodée au colonisateur dont elle tire une prétendue légitimité, Benedikto, avec l’aide de sa famille, se débrouille comme il peut avant d’être obligé de fuir en Ouganda où l’attend un sort tragique. Une singulière lumière d’humanisme transcendant haines, lucre et prétention anime ces pages d’où se dégagent, dans une langue sans apprêt mais juste, quelques figures émouvantes.
Acheter

La circonstance lyrique

sous la direction de Claude MILLET
Les contributeurs de ce volume ont voulu décentrer l'approche du lyrisme de son sujet à sa circonstance. Soit, étymologiquement, ce qui se tient debout autour du Je, et ce qui lui fournit à la fois son « occasion » et sa « matière ».
Ce travail de décentrement, opéré sur le temps long de l'histoire de la poésie - de Pindare à Jean-Marie Gleize ou Marc Quaghebeur en passant par les chants de croisade, les hymnes et péans des guerres de religion ou encore Francis Ponge et Christian Dotremont - entend ainsi attirer l'attention sur deux dimensions de la poésie lyrique. Sa valeur de performance, en situation. Sa capacité à se saisir de la réalité.
publications plus anciennes