Politique (6 trouvées)

Acheter

Le prix de l'impasse : Christianisme africain et imaginaires politiques

Effondrements et périls suprêmes appellent toujours de grandes reconstructions de sens et d'ordre. Comment concevoir de nouvelles modalités d'un vivre-ensemble humain dans la région des Grands Lacs africains ? Faut-il parler de reconstruction ou de refondation ? Quelles ressources mobiliser ? Que faire pour que les millions de morts deviennent source d'une production politique ? Telles sont les questions que pose ce livre.
L'ingénierie politicienne et l'humanitarisme néolibéral ont montré leur incapacité à promouvoir un projet de relèvement du sujet africain. À la différence de la raison technique, les traditions religieuses contiennent des ressources symboliques d'une force particulière pour faire échec aux forces mortifères de désintégration : réunir l'homme brisé avec lui-même comme avec les autres et le cosmos. Quelles sont dès lors les conditions que doit remplir le christianisme pour jouer un rôle moteur dans la ré-imagination politique de l'Afrique et instituer un nouvel imaginaire social : celui de la sacralité de la vie ?
La démarche interdisciplinaire de l'auteur, qui plonge dans le drame humain de la région des Grands Lacs, ouvre des voies pour des pratiques éthique, théologique, politique et philosophique aptes à permettre une remontée commune en humanité.
Acheter

Relire Madeleine Bourdouxhe : regards croisés sur son oeuvre littéraire

Cécile KOVACSHAZY et Christiane SOLTE-GRESSER (dir.) ; [articles de Sylvie THOREL-CAILLETEAU, Cécile KOVACSHAZY, Kathrina RESCHKA, Véronique ADAM, Christiane SOLTE-GESSER, Josette GOUSSEAU, Léa WAGNER, Jacques DUBOIS, Mireille RUPPLI, Jeannine PAQUE, Laurent DEMOULIN, Paul ARON, extraits de Simone de BEAUVOIR, témoignages de Faith EVANS, Nadia BENZEKRI, textes de Madeleine BOURDOUXHE, bio-bibliographie par Florence NYS
Si l'oeuvre littéraire de Madeleine Bourdouxhe (1906-1996) a laissé une trace discrète dans l'histoire de la littérature, il n'en reste pas moins que son premier roman, La Femme de Gilles (1937), vit le jour chez Gallimard grâce à l'enthousiasme de Jean Paulhan puis de Raymond Queneau. Simone de Beauvoir jadis et Marie NDiaye aujourd'hui la comptent parmi leurs références. Trois quarts de siècle après son premier grand succès de librairie, il n'existait toutefois aucun livre consacré à cette oeuvre. Réalisée par des spécialistes, cette première étude vient combler une étonnante lacune en présentant des analyses de toutes les oeuvres de Bourdouxhe - y compris des textes inédits à ce jour. Relire Madeleine Bourdouxhe propose des perspectives d'analyses nombreuses et diversifiées. L'ouvrage comporte en outre une biobibliographie exhaustive et répertorie les documents de la romancière conservés aux Archives & Musée de la Littérature à Bruxelles.
Acheter

Littérature et engagements en Belgique francophone: Tendances littéraires progressistes: 1945 - 1972

En Belgique francophone, les décennies d’après-guerre voient plusieurs groupes d’écrivains relayer le débat sur le “devoir d’engagement” qui traverse les milieux intellectuels. Deux figures d’écrivains se détachent : Charles Paron et David Scheinert qui, dans l’immédiat après-guerre, franchissent la porte des maisons d’édition parisiennes.
Acheter

Histoire, mémoire, identité dans la littérature non fictionnelle: l'exemple belge

Annamaria LASERRA (dir.)
“Mémoire et Engagement”, “Mémoire des temps de guerre”, “Mémoire culturelle et identité de l’artiste” ventilent des contributions qui concernent aussi bien Verhaeren que Bauchau, Van Lerberghe ou Ghelderode, Louvet ou Goffin, Mertens ou Detrez, De Becker ou Malva, Nougé ou Vivier, Gevers ou Ley, mais aussi Victor Serge et Charles Baudelaire ; voire Fellini-Simenon au travers de leur correspondance.
Acheter

La Belgique et la Première Guerre mondiale

Sophie DE SCHAEPDRIJVER; traduction par Claudine SPITAELS et Marnix VINCENT
La société belge en guerre forme le sujet de cet ouvrage qui constitue le premier essai de synthèse de l’histoire belge entre 1914 et 1918 depuis l’étude d’Henri Pirenne. Temps de solidarité mais aussi de méfiance ; de résistances mais aussi de défaillances ; d’exaltation de la patrie mais également, pour certains, de refus de l’“idée-Belgique”. Tout comme le front militaire, le front de l’intérieur va pourtant tenir. Un livre qui remet bien des faits en perspective et permet d’entrer réellement dans les strates les plus profondes de la société belge du XXe siècle.
publications plus anciennes