Théâtre (15 trouvées)

Théâtre : Le Cloître ; Philippe II

Emile Verhaeren ; édition critique établie par Michel Otten et Christophe Meurée
Le tournant du siècle déploie toute la palette du talent et des contradictions de Verhaeren. Les grandes monographies consacrées à Rembrandt et à Ensor le voient célébrer l'idéale lumière et la couleur ; les recueils des Forces tumultueuses et de La Multiple Splendeur (tome 10 de la Poésie complète) magnifient la vie de façon quasi païenne et témoignent d'une profonde espérance en l'avenir humain.
Verhaeren travaille en revanche le continent sombre qui le hante depuis toujours à travers le théâtre. Coup sur coup, il compose Le Cloître (1900) et Philippe II (1901), pièces très différentes des Aubes (1898).
Immense succès sur les scènes européennes, Le Cloître donne à voir et à entendre la tardive confession publique du parricide commis par Dom Balthazar. Son aveu menace presque de dissolution la communauté monastique qu'il a choisie.
Philippe II plonge au coeur de la légende noire qui alimenta en Belgique la conscience nationale et prolonge l'intérêt du Romantisme européen pour la figure de l'infant. La pièce se concentre en effet sur le conflit qui oppose le fils de Charles Quint à son propre fils, Don Carlos.
Deux pièces marquées par le meurtre et le parricide, donc. Deux pièces mêlant vers et prose. Deux pièces centrées sur le choc des ambitions individuelles et des raisons collectives, qu'il s'impose de redécouvrir.
Acheter

L'éclosion d'une parole de théâtre : l'oeuvre de Michèle Fabien, des origines à 1985

L’écriture de Michèle Fabien (1945-1999) s’enracine dans la dynamique intellectuelle et culturelle des années 1960/70, tout en se plongeant dans les enjeux et questionnements de la belgitude et du Nouveau Théâtre. Son itinéraire passe de la recherche littéraire et de la dramaturgie à l’adaptation théâtrale comme réécriture puis à l’écriture personnelle, voire à la mise en scène, dans le cadre du rôle majeur qu’elle joue de plus en plus aux côtés de Marc Liebens dans l’histoire de l’Ensemble Théâtral Mobile.
Acheter

Le théâtre mauricien de langue française : du XVIIIe siècle au XXe siècle

Révélatrice des singularités historiques, comme des contradictions sociales, la production dramatique retient trop peu souvent l'attention des critiques. Tel n'est pas le cas des recherches menées par Maria Clara Pellegrini sur les littératures des îles francophones de l'Océan indien.
Parmi celles-ci, le cas de Maurice est singulier. Non contente de ne pas avoir abrité des populations antérieures au processus colonial, l'île qui portait au XVIIIe siècle le nom d'Île de France, passa ensuite sous la tutelle britannique sans que ses élites et une partie de sa population abandonnassent le français.
D'Hortense de Céré-Barbé à Dev Virahsawmy en passant par Malcolm Chazal, deux siècles d'écriture théâtrale sont présentés dans ce livre limpide qui laisse découvrir à son lecteur le lent travail de maturation et de (ré)appropriation de l'héritage français à Maurice.
Un destin original qui confirme la dimension archipélagique de l'histoire de cette langue et de ses littératures.
Acheter

Le monde du théâtre : édition 2011 : compte rendu des saisons théâtrales 2007-2008 et 2008-2009 dans le monde

Edité par Nicole LECLERCQ avec la collaboration de Laurence PIEROPAN et Laurent ROSSION ; Publié pour l'INSTITUT INTERNATIONAL DU THEATRE (IIT) par le CENTRE BELGE DE L'IIT-COMMUNAUTE FRANCAISE et les ARCHIVES ET MUSEE DE LA LITTERATURE ; Introduction Nicole LECLERCQ
Acheter

Mémoires et antimémoires littéraires au XXe siècle : La Première Guerre mondiale : 2 volumes : Colloque de Cerisy-la-Salle, 2005

Annamaria LASERRA, Nicole LECLERCQ et Marc QUAGHEBEUR (dir.)
Partant de l’idée d’Antimémoires chère à André Malraux, ces deux volumes attestent l’ambition de parcourir l’Histoire du premier XXe siècle à travers ses retentissements comme son rebrassage dans la matière littéraire, essentiellement francophone, mais aussi au gré des traces allemandes, anglaises, italiennes, polonaises ou portugaises de ce qui s’est passé sur le front occidental du conflit.

Des notes au jour le jour de Georges Eekhoud dans Bruxelles occupée aux évolutions de la pensée de Thomas Mann ou aux analyses aiguës de Victor Serge, se dessinent certains des mouvements sismiques qui ont ébranlé des consciences majeures de l’intelligentsia européenne. L’impact du conflit sur des écrivains aussi contrastés que Céline ou Giono est tout aussi important. Les deux volumes vont jusqu’à l’extrême contemporain, Mertens et Hanotte, Rouaud et Faulks, etc. Ils embrassent les récits d’historiens, comme le cinéma.

Deux volumes sous coffret.
publications plus anciennes