Colonialisme (14 trouvées)

Acheter

Oeuvre complète

Stefano Kaoze ; édition établie par Maurice Amuri Mpala-Lutebele et Jean-Claude Kangomba
La Psychologie des Bantu, publié en 1910, premier texte de la littérature congolaise de langue française, impose quelques solides remises en perspective sur l'histoire des francophonies littéraires africaines, comme sur la précocité et l'intelligence des réactions congolaises aux savoirs apportés par le colonisateur.
Son auteur, Stefano Kaoze (1886-1951), premier prêtre catholique africain de son pays (1917), y explique à ses interlocuteurs occidentaux l'autre forme de culture qu'est celle de ses ancêtres. Il indique ainsi les chemins de l'inculturation en lieu et place de l'acculturation.
Tout au long de son existence, à côté de ses tâches pastorales, cette figure subtile et tenace de prêtre et d'intellectuel poursuivit discrètement ce travail en faisant passer en français la mémoire des Batabwa. Il donnait ainsi des assises à la connaissance interculturelle comme à la conscience identitaire des siens.
Le rassemblement et l'édition critique de ses textes sous la direction de Maurice Amuri, professeur à l'Université de Lubumbashi, et Jean-Claude Kangomba, chargé de recherches aux AML, constitueront une découverte pour beaucoup. Elle pose une balise majeure pour la prise de conscience et l'étude de la littérature francophone congolaise.

Actualités du patrimoine autobiographique, bulletin de liaison des groupes de lecture n°8

Ce huitième numéro consacre un premier dossier à l’état des lieux des chantiers importants entrepris cette année par le collectif des membres actifs de l’APA-AML : la relecture systématique du manuscrit du journal (1924 à 1959) de Maurice De Wée (1891-1961), juge aux tribunaux mixtes du Caire ; la transcription et la relecture des mémoires (1947 à 1987) du diplomate Raymond Du Moulin (1924-2016) ; la transcription des mémoires (1907) d’Edouard Alfred de Brucq (1833-1909) retraçant son départ à l’âge de dix ans au Guatemala, dans la colonie de Santo Tomas, en suivant son père le 28 décembre 1843, sur le trois-mâts La Dyle ; l’inventaire et l’architecture du fonds François Houtart (1925-2017) autour de son articulation à l’autobiographie, la traduction de l’italien du journal (1901-1904) de Virgilio Grossule, médecin dans l’État Indépendant du Congo.
Un second dossier est consacré aux échos de lecture des documents qui sont parvenus cette année dans les archives du patrimoine autobiographique.
La revue, Actualités du Patrimoine Autobiographique, a obtenu le prix de la Montagne 2018, Cercle d’études libre exaministe, pour son travail sur la mémoire et l’histoire.
Acheter

Le ver est dans le fruit

Deuxième tome du diptyque romanesque d’Anselme Nindorera, Le ver est dans le fruit se déroule avant et durant le second conflit mondial. Le Burundi est soumis aux réquisitions de bétail opérées par la tutelle coloniale belge, qui ravive des césures antérieures au sein de la collectivité. Le roman relate la vie quotidienne de personnes ordinaires dans les collines pastorales, à l’écart des centres urbains issus de la colonisation. Ceux-ci, présents mais situés à distance du cœur de l’action, forment les espaces majeurs et symboliques de la christianisation, cet effet important de la défaite du Mwami Mwezi Gisabo et du silence supposé d’Imana. Dans le récit, elle est rendue palpable à travers tel ou tel couple, tel ou tel comportement lié au précepte d’amour du prochain qui heurte des réflexes ancestraux et ataviques, entraînant par exemple des problèmes de conscience face aux nécessités de la vengeance traditionnelle.

Actualités du patrimoine autobiographique, bulletin de liaison des groupes de lecture n°6

Le sixième bulletin de liaison annuel du groupe de lecture APA-AML fait la synthèse d’une année de travail sur les nouveaux documents parvenus dans les fonds APA-AML et sur deux journaux personnels des collections des AML.
Dans ce numéro : un dossier consacré aux journaux personnels de Sara Huysmans, de Lucette De Schepper et de Paul Spaak ; la guerre 1914-1918 et la colonisation (le Congo belge des années 1920 et 1930 et l’Indonésie du XIXe) dans les archives familiales ; des correspondances singulières ; l’écriture autobiographique liée au traumatisme ; des récits de voyage et des journaux de voyage ; des récits d’enfance et de jeunesse ; l’exode et la résistance pendant la guerre 1940-1945 ; l’histoire du militantisme ; des récits de réfugiés.
Acheter

Histoire, forme et sens en littérature : La Belgique francophone : tome 1 : L'engendrement (1815-1914)

La Belgique ? Une entité pas comme les autres en Europe. La révolution de 1830 accouche d’un pays moderne. Il ne correspond pas à l’équation Langue/État/Nation.
De cette particularité surgit, en un demi-siècle seulement, la première littérature francophone consciente d’elle-même et porteuse de chefs-d’œuvre dans lesquels s’inventent des Formes issues de cette Histoire singulière.
Cette jeune littérature, qui émerge dès les années suivant la bataille de Waterloo et le Congrès de Vienne, se révèle très vite d’une grande richesse.
Dans ce premier tome d’une série de cinq, on comprendra combien les textes littéraires belges du XIXe siècle se démarquent subtilement ou ouvertement des modèles français : transgénérique et carnavalesque chez De Coster, mais aussi première fiction coloniale chez Nirep ; hantise du pictural chez Verhaeren ; questionnement de la langue chez Maeterlinck ; persistance du mythe nordique dans le dernier Eekhoud, dix ans après l’armistice de 1918 ; recours à la science-fiction chez Rosny.
Les mythes, les hantises, les singularités de cette littérature trament une cohérence que ce livre restitue ; une plongée nouvelle dans l’Histoire et l’historiographie littéraire, au-delà de l’approche canonique traditionnelle.
publications plus anciennes