• Vous êtes ici :
  • Actualités

Le Fonds Georges Van Hout dit Jean Le Paillot

Jean Le Paillot Georges Van Hout

Vient d’être archivé, fin 2010, un petit fonds de tapuscrits et de manuscrits signés Georges Van Hout (1918-2004) dit Jean Le Paillot, à la fois mathématicien et homme de lettres.

Léguées aux AML en juin 2008 par sa veuve, Madame Mireille Van Hout, via le professeur Robert-Charles Jacobs, et rassemblées sous les cotes allant de MLT 03580 à MLT 03612, ces archives dévoilent au chercheur une autre facette d’une des figures marquantes tant pour le mouvement laïque que pour l’enseignement des mathématiques en Belgique.

Outre les émissions Radio-Jeunesse à l’INR et La Pensée et les hommes à la RTB qui le firent connaître du grand public, on doit notamment à cet humaniste, avec la complicité de Paul Danblon, la création au début des années 50 du Jeune Théâtre de l’ULB.

Sous le pseudonyme de Jean Le Paillot, à côté des séries humoristiques des aventures de la vache « Caroline » et de « Chlorophylle », l’auteur de l’essai Franc-Math écrira de nombreuses pièces ou sketches de théâtre dont Les Perruches ou Sauvées par stupidité joué en 1957 au Rideau de Bruxelles. Il adaptera également Shakespeare ainsi que des tragédies grecques.


Vignette : Doc. AML