• Vous êtes ici :
  • Actualités

Rayonnement de nos lettres en Europe centrale

Quelques traces du rayonnement de nos lettres en Europe centrale viennent de voir le jour, et dans des langues des trois pays de ce sous-continent.

A l’initiative de Sorin Stan, et avec son aide, Vanda Miksic a composé un remarquable numéro d’initiation aux lettres belges francophones dans la revue Književna Smotra. Madeleine Bourdouxhe, Paul Nougé ou Michel de Ghelderode font l’objet d’études tout autant que Jean-Philippe Toussaint, Amélie Nothomb ou Françoise Lalande. Onze auteurs se voient en outre traduits pour la première fois en croate dans ce numéro illustré qu’ouvrent des réflexions transversales sur l’ensemble du corpus.

A Cracovie, à l’initiative de Marie Giraud, c’est l’extrême contemporain qui est interrogé dans la revue Dekada n°4/5 (26/27) sous le sous-titre Belgia. Tesknota za krajem. Là aussi, avec une belle moisson de traductions, Pirotte ou Gunzig, Lamarche ou Bergen, Görgün ou Tshibanda. Marie Giraud donne une introduction aux lettres belges, M. Quaghebeur, à l’extrême contemporain et Eric Lysøe, au fantastique.

A Prague, enfin, pointons une traduction de L’Intruse, Les Aveugles et Intérieur de Maurice Maeterlinck faite par Petr Christov qui a vu le jour aux éditions Nakonari en 2014.