• Vous êtes ici :
  • Actualités

Numérisation des précieuses archives Félicien Rops

lettre de Rops

Parmi les plus intéressantes correspondances consultables aux AML, il faut signaler plusieurs centaines de lettres de Félicien Rops bientôt numérisées.

Achetées entre 1959 et 1981 par la Bibliothèque royale de Belgique et déposées au "Musée de la Littérature" de l’époque, ces lettres bénéficieront en effet de l’accord signé récemment entre la Bibliothèque royale de Belgique et le Musée provincial Félicien Rops, avec l’aide de la Province de Namur, pour leur numérisation en vue de leur édition annotée.

On citera d’abord les lettres (plus de 180) à Théodore Hannon, dont un choix fut publié en 1996 par Véronique Leblanc en tant que catalogue d’une exposition du Musée provincial Félicien Rops (D’art, de rimes et de joie. Lettres à un ami éclectique 1875-1887). Hannon était poète, critique d’art et journaliste, mais aussi peintre, graveur et membre de la Société internationale des Aquafortistes que Rops avait créée.

En un volume relié, on trouve par ailleurs les 56 lettres (couvrant les années 1878 à 1892) adressées par Rops à l’écrivain et juriste Edmond Picard, et quelques autres à Madame Picard ou à Octave Maus, ainsi que quelques pages manuscrites dont celle des Ropsodies hongroises aux superbes croquis, également exposée et publiée par le Musée Rops en 2001 (dans le catalogue Injures bohèmes : Les plus belles lettres illustrées de Félicien Rops).

Un autre ensemble, d’environ 200 lettres, réunit divers destinataires, comme ses amis Edmond Carlier et Maurice Bonvoisin (lequel deviendra caricaturiste au journal Charivari sous le nom de Mars), les écrivains ou critiques français Henry Detouche, Alfred Delvau, Octave Uzanne et le symboliste Joséphin Péladan, le romancier et journaliste belge Henri Liesse, le peintre François Taelemans (également membre de la Société internationale des Aquafortistes), l’imprimeur François Nys ou encore le marchand de tableaux Charles Vos.

Sous des cotes disparates, on trouve aussi de petits lots de la correspondance de Rops : aux amis qui furent de l’aventure du journal Uylenspiegel, comme Charles De Coster (16 lettres), Victor Hallaux (une quinzaine de lettres) et Ernest Scaron (plus de 20 lettres). Au photographe namurois Armand Dandoy (7 lettres), au romancier et historien d’art français Philippe Burty, aux écrivains belges Georges Rodenbach (3 lettres) et Léon Dommartin (1 lettre), au marchand d’estampes français Alfred Cadart (1 lettre), aux collectionneurs Reffitt (8 lettres) et Archbold (5 lettres).

On peut citer aussi une lettre à Armand Rassenfosse, une autre à Caroline Dandoy, soeur de De Coster ; une lettre à Amédée Lynen ; une lettre à Camille Lemonnier et une à Octave Mirbeau (ces deux dernières seulement en photographie, parmi les lettres à Hannon). Et bien d’autres encore, dont les destinataires n’ont pas tous pu être identifiés.

Soit un total de 440 lettres de Félicien Rops, dont plus de 70 sont illustrées !

Toutes ces lettres ont été répertoriées dans le catalogue général en ligne. De même que les quelques manuscrits et dessins dont Rops est l’auteur.

Ces documents des AML complètent les volumineuses correspondances acquises par le département des Manuscrits de la Bibliothèque royale de Belgique. Leur proche numérisation, dès 2011, les rendra plus accessibles encore aux chercheurs.

Plus d’info sur les archives Félicien Rops dans notre liste des fonds.


Vignette : Lettre de Félicien Rops à Théo Hannon, Anseremme, 10 octobre 1875 (ML 00026/0001).